«Les dérives sectaires existent toujours»

Julien Wolff – 7 juin 2018 – L’Avenir

Extraits: « J’ai créé en Communauté française une association baptisée Aviso, comme ce petit bateau qui lutte contre les sous-marins, pour accueillir, conseiller et aider les victimes de dérives sectaires. (…) J’ai également effectué un travail important qui s’est conclu par le dépôt d’une loi, au niveau pénal, sur l’abus de faiblesse. (…) [La FECRIS] comprend une trentaine de pays dont cinq situés hors Europe. Elle essaye de coordonner au niveau international la lutte contre les dérives sectaires et soutient les associations de terrain. (…) les services de renseignement ne travaillent plus sur le sujet parce qu’ils sont mobilisés sur d’autres thématiques, comme l’antiterrorisme, et c’est tout à fait normal. Par conséquent, cela laisse le champ libre à ces groupes sectaires philosophiques, religieux ou thérapeutiques pour faire de nouvelles victimes. »

Article complet (abonnés) …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s