Le père Samuel renvoyé devant le tribunal

29 juin – sudinfo.be

Extrait: « (…) le dossier du père Samuel a déjà connu tant de rebondissements qu’on ne s’étonne plus de rien dans cette affaire ! Il y aura bien un procès Père Samuel devant le tribunal de Charleroi (…) Il devra répondre d’escroquerie, abus de confiance et exercice illégal de la médecine. »

Extrait de l’article de L’Echo: « Le Père Samuel, plusieurs de ses neveux ainsi que des proches seront jugés pour toute une série d’infractions financières, dont escroquerie, blanchiment ainsi qu’une organisation criminelle. (…) il aurait effectué des détournements des dons des fidèles, permettant à ses neveux d’acheter une vingtaine de biens immobiliers à travers la Belgique. Le préjudice, qui n’est pas dûment précisé par le parquet de Charleroi, est cependant estimé par celui-ci à plusieurs millions d’euros. »

Extrait de l’article de RTL info: « La période infractionnelle initiale portait du 1 septembre 1991 au 24 février 2010. Elle a été étendue à 1975. (…) Le père Samuel a été renvoyé en correctionnel pour escroquerie, exercice illégal de l’art de guérir, violation du secret professionnel, et célébration illégale de mariages. Les faits d’attentat à la pudeur et viol par ruse sont abandonnés.

Publicités

«Les dérives sectaires existent toujours»

Julien Wolff – 7 juin 2018 – L’Avenir

Extraits: « J’ai créé en Communauté française une association baptisée Aviso, comme ce petit bateau qui lutte contre les sous-marins, pour accueillir, conseiller et aider les victimes de dérives sectaires. (…) J’ai également effectué un travail important qui s’est conclu par le dépôt d’une loi, au niveau pénal, sur l’abus de faiblesse. (…) [La FECRIS] comprend une trentaine de pays dont cinq situés hors Europe. Elle essaye de coordonner au niveau international la lutte contre les dérives sectaires et soutient les associations de terrain. (…) les services de renseignement ne travaillent plus sur le sujet parce qu’ils sont mobilisés sur d’autres thématiques, comme l’antiterrorisme, et c’est tout à fait normal. Par conséquent, cela laisse le champ libre à ces groupes sectaires philosophiques, religieux ou thérapeutiques pour faire de nouvelles victimes. »

Article complet (abonnés) …

Le conseil du gourou de la secte OKC plaide l’acquittement

3 mai 2018 – Belga – dhnet.be

Extrait: « L’avocat a tout d’abord soutenu que certains faits étaient prescrits. Il a ensuite estimé que les récits des plaignantes ne tenaient pas la route, parlant de « frustrations d’adolescentes », celles-ci étant mineures à l’époque des faits, entre la fin des années 1980 et le début des années 1990. »

Article complet …

« Les témoins de Jéhovah, c’est terrifiant »

Bernard Alès – 11 avril 2018 – Ciné Télé Revue

extrait: S’agissant d’une nouvelle série TV: « Ses investigations ramènent votre personnage à un passé douloureux. Est-ce un des aspects qui vous a intéressée ? – C’est une femme qui a vécu toute son enfance chez les témoins de Jéhovah. Ce sont des gens qui sont repliés sur eux-mêmes, qui refusent les transfusions sanguines, croient à l’apocalypse. Ils racontent à leurs enfants que les monstres existent, leur inculquent beaucoup de peurs. Mon personnage veut exorciser cette éducation et faire un pied de nez à toutes ces idées. Je ne suis pas allée voir comment on vivait dans cette secte, mais j’ai lu pas mal de témoignages et leur magazine, et je dois dire que c’est assez terrifiant. » Article complet …

 

Le Père Samuel devant la chambre des mises en accusation

12 mars 2018 – sudinfo.be
Des parties civiles ont fait appel de l’ordonnance de non-lieu prononcée en juin dernier par la chambre du conseil de Charleroi en faveur du Père Samuel. (…) plusieurs chefs d’inculpation: blanchiment d’argent et escroqueries pour 1,4 million d’euros, abus de biens sociaux, faux et usages de faux, exercice illégal de la médecine, célébration illégale de mariage, attentats à la pudeur et viols sur des anciens fidèles. (…) Des parties civiles ayant fait appel, la chambre des mises en accusation, composée de trois juges, devra se prononcer à l’unanimité sur un renvoi ou non en correctionnelle.

Article complet …

Procès OKC : la cour d’appel entend les victimes sous serment

Belga – 15 fév. 2018

La communauté bouddhiste Ogyen Künzang Chöling et son chef spirituel, Robert Spatz, font à nouveau l’objet d’un procès, en appel, pour délits financiers, abus sexuels et prise en otage d’enfants (entre autres). Les dizaines de personnes s’estimant victimes ont été entendues ce jeudi, cette fois sous serment.

En 2016, le tribunal avait condamné Robert Spatz à 4 ans de prison avec sursis.

« L’Opus Dei a influencé le procès Agusta »

18 jan. 2018 – levif.be

Extraits: « Claes répète dans l’interview que c’était surtout l’organisation catholique (certains opposants parlent d’une secte) qui voulait sa peau (« je suis un franc-maçon avoué »). C’est ce que lui a raconté un « homme d’Église haut placé ». L’influence de l’Opus Dei est apparue quand certains témoins se sont fait connaître comme membres de cette organisation. Ils le faisaient en criant « Que Dieu me vienne en aide ». Le président de la Cour de cassation les rappelait à l’ordre, mais le signal était donné. Il est clair qu’Opus Dei a influencé le procès Agusta », déclare-t-il. » Article complet …

Procès OKC: communiqué de l’Union bouddhique belge

Union bouddhique belge – 12 jan. 2018

Extraits: « Le jugement particulièrement bien motivé prononcé le 15/09/2016 par le Tribunal Correctionnel de Bruxelles dans le cadre du procès dit « de l’OKC » dénonce des comportements contraires à nos règles les plus élémentaires de vie en société dont le sieur Robert SPATZ (alias « Lama KUNZANG ») et d’autres personnes de son entourage se sont rendues coupables. (…) les centres reconnus par l’Union Bouddhique Belge accueilleront évidemment avec une particulière bienveillance toute personne ayant été blessée au travers des actes dénoncés par le tribunal et qui souhaiterait y trouver un soutien spirituel. » Communiqué complet …

Les promesses des gourous

Lola Lemaigre – 1 déc. 2017 – Le Libre

Extrait: « Après s’être intéressé aux faits et gestes terribles de l’OKC, le magazine explore ce qu’on appelle les sectes « médicales », celles qui promettent des guérisons par voie spirituelle. A l’aide de caméras cachées, les journalistes se sont infiltrés auprès de gourous qui leur annoncent pouvoir guérir des cancers sans médicament ou encore connaître le bonheur sans manger ni boire… » Article complet …

Père Samuel: les parties civiles interjettent appel

La Nouvelle Gazette – 28 août 2017

Extraits: « Escroquerie, faux, détournements, exercice illégal de la médecine… Le père Samuel a longtemps fait fantasmer les autorités judiciaires : l’enquête durait depuis 2008 mais elle s’est achevée sur un non-lieu en juin dernier. (…) le parquet avait dans la foulée annoncé son intention de ne pas interjeter appel. Ce sont donc les parties civiles qui relancent la machine judiciaire. »