TV: la face cachée de la Scientologie

sciento7 oct.2015 – rtbf.be

Le 26 octobre prochain, l’Eglise de Scientologie va devoir rendre des comptes devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. Après une très longue procédure, la secte est accusée d’être une organisation criminelle pratiquant l’escroquerie, l’extorsion de fonds, l’exercice illégal de la médecine … Face à la justice belge, la Scientologie dénonce une atteinte aux droits de l’homme et à la liberté religieuse. (…)

Tout au long de cette soirée « Spéciale Secte » Malika Attar vous fera découvrir les enquêtes en Belgique et à l’étranger menées par les limiers du magazine derrière les murs de la scientologie.

Ces reportages lèveront le voile sur les pratiques de la scientologie en Belgique, décrites par le Parquet comme une « pompe à fric », une vaste entreprise de décervelage dont les buts inavoués seraient le pouvoir et l’argent. D’anciens adeptes témoigneront de leur descente aux enfers et comment en quelques années la secte les a ruinés moralement et financièrement.

Vous découvrirez aussi comment la scientologie s’est infiltrée dans le monde politique et des entreprises de notre pays pour assurer son expansion.

Toute une enquête sera consacrée aussi à l’OSA, le bureau des affaires spéciales de la secte, des espions chargés de traquer les déviants et les ennemis de la scientologie avec des pratiques dignes d’une organisation totalitaire.

En studio Malika Attar mettra sur la sellette Eric Roux, le porte-parole de cette « Eglise » qui fut créée il y a plus de 50 ans par Ron Hubbard, un romancier américain de science-fiction.

fiche complète …

OKC: le juge rejette la comparution par vidéoconférence

220px-Château_de_Soleils2 juin 2015 – sudpresse.be

La 89e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles a rejeté mardi la demande de Robert S., fondateur de la communauté Ogyen Kunzang Choling (OKC), qui est considérée comme une secte, de comparaître par vidéoconférence à son procès. Parallèlement, le juge a rejeté la demande du ministère public d’obliger Robert S. à comparaître physiquement. Le procès concerne des activités illicites de l’OKC, soupçonnée d’avoir escroqué de nombreuses personnes, ainsi que des faits de mœurs dont est suspecté son dirigeant. L’avocat de Robert S., Me Quentin Wauters, avait demandé au tribunal d’organiser une comparution par vidéoconférence de son client étant donné que celui-ci, qui vit en Espagne, est en mauvais état de santé et que ses médecins lui déconseillent de se déplacer. De son côté, le ministère public avait demandé au tribunal d’ordonner la comparution physique de Robert S., principal prévenu.

Article original …

Le procès de la Scientologie débutera en octobre

sciento21 mai – lesoir.be

La 69e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles a fixé, jeudi matin, le début des plaidoiries dans le procès de l’Église de Scientologie au 26 octobre prochain. Treize personnes sont prévenues notamment de faits d’extorsion dans ce dossier. Parmi celles-ci figurent deux personnes morales, L’ASBL Église Scientologie Belgique et L’ASBL Église Scientologique Europe.

La chambre du conseil de Bruxelles avait décidé, en mars 2014, de renvoyer en correctionnelle L’ASBL Église Scientologie Belgique et L’ASBL Église Scientologique Europe ainsi que onze de leurs membres.

Le procès se déroulera durant plusieurs audiences, les 26, 27, 29 et 30 octobre prochains ainsi que les 9, 10, 18, 19, 20, 23, 24, 26 et 27 novembre prochains.

article original …

Le procès « sciento » entre parenthèses ?

4 mai – AVISO

AVISO-Logo-400pxAViSO a appris que les avocats de l' »Eglise » de Scientologie tentent d’obtenir une entrevue avec les magistrats censés régler le procès qui, autrement, leur est promis dès le 21 mai – du moins pour une audience dite d’introduction (à savoir pour régler l’agenda). Cela est assez inhabituel, puisqu’une telle audience d’introduction est, précisément, attendue pour permettre aux parties d’exposer leurs attentes. Ah, oui… l’audience est publique. Mais pas une rencontre plus ou moins informelle…

article original …

La scientologie en correctionnelle

scientoJean-Pierre DE STAERCKE – 12 déc. 2014 – l’avenir.net

La Cour de cassation a rejeté les derniers pourvois des inculpés.Treize hauts cadres de l’Église de scientologie sont poursuivis. Cette fois, plus d’échappatoire possible. Tous les appels et tous les pourvois en cassation sont épuisés depuis mercredi soir.

Treize prévenus, ainsi que l’ASBL Église de scientologie de Belgique et le Bureau européen pour les affaires publiques et les droits de l’homme de l’Église de scientologie internationale, devront comparaître l’an prochain devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. Mais ils sont toujours présumés innocents.

Lire la suite