La méditation transcendantale à l’ULg

Michel Gretry – 6 juin 2017 – RTBF

Extraits: « c’est à l’ULg que quatre soirées ont été réservées, pour quatre jeudis du mois de juin. (…) un épais rapport officiel, après enquête sur le mouvement Maharishi, a épinglé le coût très élevé de ses formations, et ses importants investissements immobiliers. Il a surtout conclu à l’absence de preuve scientifique de l’efficacité de la méditation transcendantale. (…) Ses adeptes ont loué un local de l’université. Une manière de d’offrir, à peu de frais, une apparence de sérieux. » Article complet …

Le Centre d’Information et d’Avis sur les Organisations sectaires nuisibles a rendu un avis sur LA MAHARISHI GLOBAL FINANCING RESEARCH FOUNDATION / MÉDITATION TRANSCENDANTALE

Publicités

Soutien psy aux victimes de dérives sectaires

FredericAndrePhilippe Bodeux – 2 juil. 2016 – lesoir.be

Extrait: « Les personnes qui sont témoins ou victimes d’embrigadement sectaire disposent désormais d’un accompagnement psychologique. Une collaboration entre le service provincial Openado et l’ASBL Aviso. »

Article complet …

La Province de Liège collabore avec AVISO

Firquet_Frederic

Le Département des Affaires sociales de la Province de Liège collabore avec l’asbl AVISO pour aider les victimes des sectes !

Ils ont décidé d’unir leurs efforts et de collaborer afin d’assurer une prise en charge plus importante des personnes confrontées au phénomène des sectes. Cela représente une nouvelle corde à l’arc du Département des Affaires sociales et, pour AVISO, l’assurance de confier à un service réputé lesdites victimes (âgées en moyenne entre 25 et 35 ans).

Source: Katty Firquet

Verviers: le salon Zen-Topia passé à la loupe par la police

zen-topiaMarc Hildesheim – 4 sept

Réflexologie plantaire, massages énergétiques, coaching personnel: du 11 au 13 septembre se tiendra à Verviers la 6ème édition de Zen-Topia, le salon du bien-être et du développement personnel. Il y a quelques années, un mouvement sectaire s’était invité parmi les exposants. Pour éviter pareille dérive, la police judiciaire fédérale de Liège passe désormais à la loupe la liste des participants.

Car dans un salon du bien-être, tout le monde ne vous veut pas forcément … que du bien! Il y a 4 ans, l’organisateur de Zen-topia, Francisco Martin, en a fait l’amère l’expérience en accueillant, à son insu, des membres de l’Église de Scientologie: « Ils se sont présentés sous un autre nom que Église de scientologie, sous une bannière de formateur en coaching, ça nous a un petit peu fait un choc, et après, on a quand même dû prendre des mesures. Moi je reçois des demandes de participation et quand j’ai un doute, surtout dans le domaine du coaching, je renvoie l’information que j’ai reçue à la police fédérale qui, elle, est spécialisée dans la surveillance des sectes nuisibles ».

Et sur base des renseignements collectés -casier judiciaire, fichage par le centre fédéral belge d’information sur les sectes– la Police judiciaire fédérale de Liège rend un avis, dont tient compte l’organisateur du salon pour éventuellement interdire certains exposants.

Cette année encore, deux d’entre eux avançaient « masqués », avec des « faux nez » comme on dit dans le jargon policier. Ils ont été exclus de la liste des participants. Car le risque évidemment, c’est que les visiteurs de tels salons ne tombent dans leurs griffes. Un risque bien réel, car le public de ce genre de salon est souvent assez influençable: « On est tellement pressés, en burn out, etc, qu’on va au salon Zen-Topia un petit peu pour voir ce qu’on pourrait prendre, ce qui nous intéresse pour se lâcher un petit peu. C’est pour cela que nous, on doit être très prudent parce que les gens sont très vulnérables justement quand ils arrivent au salon Zen-Topia ».

Ce sont donc des exposants triés sur le volet: sophrologues, réflexologues, mais aussi vendeurs de bols tibétains, de jus de Curcuma ou de sel d’Himalaya, qui seront présents au salon Zen-topia, du 11 au 13 septembre à Verviers.

Source originale …

Sous l’emprise d’une secte, elle accuse son père de viol

Belga – 6 juin 2014 – 7sur7.be

Un Herstalien de 50 ans, qui avait été accusé de viols par certains membres de sa famille qui auraient été téléguidés par une secte protestante radicale, ne sera finalement pas poursuivi devant le tribunal correctionnel de Liège. Le parquet avait déjà classé l’affaire sans suite. Le tribunal vient de constater que la procédure initiée par les victimes contre le prévenu était irrecevable. Lire la suite