Le père Samuel renvoyé devant le tribunal

29 juin – sudinfo.be

Extrait: « (…) le dossier du père Samuel a déjà connu tant de rebondissements qu’on ne s’étonne plus de rien dans cette affaire ! Il y aura bien un procès Père Samuel devant le tribunal de Charleroi (…) Il devra répondre d’escroquerie, abus de confiance et exercice illégal de la médecine. »

Extrait de l’article de L’Echo: « Le Père Samuel, plusieurs de ses neveux ainsi que des proches seront jugés pour toute une série d’infractions financières, dont escroquerie, blanchiment ainsi qu’une organisation criminelle. (…) il aurait effectué des détournements des dons des fidèles, permettant à ses neveux d’acheter une vingtaine de biens immobiliers à travers la Belgique. Le préjudice, qui n’est pas dûment précisé par le parquet de Charleroi, est cependant estimé par celui-ci à plusieurs millions d’euros. »

Extrait de l’article de RTL info: « La période infractionnelle initiale portait du 1 septembre 1991 au 24 février 2010. Elle a été étendue à 1975. (…) Le père Samuel a été renvoyé en correctionnel pour escroquerie, exercice illégal de l’art de guérir, violation du secret professionnel, et célébration illégale de mariages. Les faits d’attentat à la pudeur et viol par ruse sont abandonnés.

Publicités

Père Samuel: ordonnance de non-lieu

Belga – 26 juin 2017

Extrait:  » Lui étaient notamment reprochés du blanchiment d’argent et des escroqueries pour 1,4 million d’euros. (…) Le religieux se voyait également suspecté d’abus de biens sociaux, de faux et usages de faux, d’exercice illégal de la médecine et de célébration illégale de mariages. On lui avait reproché d’avoir uni des couples religieusement, avant qu’ils le soient civilement. Enfin, des faits de mœurs avaient été mis à sa charge, concernant des attentats à la pudeur ou des viols dont auraient été victimes des anciens fidèles du religieux. » Article complet …

Père Samuel: réouverture des débats

pereSamuelExtraits: « 2008: inculpation de Charles-Clément Boniface, alias Samuel Ozdemir, pour des faits d’escroquerie, de faux et d’usages de faux et d’exercice illégal de la médecine (…) l’enquête bancaire aurait démontré qu’il était à la tête d’une vingtaine de comptes en banque pour un montant de plus de 500 000 euros. (…) le septuagénaire affirmerait dans plusieurs écrits et dans ses prêches qu’il peut guérir des maladies graves comme le cancer. » article complet …

source: Belga, La chambre du conseil de Charleroi ordonne la réouverture des débats concernant le Père Samuel, 6/02/2017.