OKC: Mishandelde en misbruikte kinderen

okcHumo – 21 maart 2016

Uittreksels: « De rode draad in zijn leer was de vernietiging van ons ego. (…) Mijn moeder werkte dag in, dag uit. Ze liet mijn opvoeding over aan andere volwassenen, maar dat waren niet de meest stabiele persoonlijkheden. »

Volledig artikel …
Traduction …

Publicités

Scientologie: le jugement prononcé demain

palaisJust9 mars 2016 – 7sur7.be

Extraits: « Le procureur avait également requis des peines de prison entre six et vingt mois avec sursis à l’encontre des membres et anciens membres de l’Eglise qui sont prévenus. Du côté de la défense, les avocats avaient plaidé l’acquittement, insistant souvent sur leur impression que le ministère public avait fait preuve de partialité dans cette affaire et dénonçant une certaine discrimination religieuse. (…) poursuivis pour organisation criminelle, escroqueries, pratique illégale de la médecine et non-respect de la législation sur la protection de la vie privée. »
Article complet …

Gourou t’invite dans sa bulle !

temp_bulleIl y a sans doute de l’ordre d’un narcissisme titillé dans la création d’un groupe autour de soi, dans le déploiement d’un parterre d’admirateurs qui s’en remettent entièrement à soi. Dans une dépendance affective totale … et destructrice. A la manière de ces psychothérapeutes autoproclamés, ou incompétents, qui gèrent mal le lien thérapeutique ou le pervertissent en encouragent la mise en dépendance et de facto la perte d’autonomie de leurs patients.

Tout homme qui a du pouvoir …
Quand l’adepte a trouvé son maître, celui qu’il admire, qui le fascine, le reste perd de son importance. L’amour est aveugle, dit-on. Il y a un peu de cela. Le gourou abuse de ce pouvoir acquis sur autrui. Tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser, disait Montesquieu. Dans notre contexte, il pourra s’agir de pouvoir sur les esprits, sur les corps, sur les biens. Abus de situation de faiblesse, abus sexuels, extorsion, par exemple. Une jouissance pour le gourou, une illusion de bonheur pour les adeptes. « Peu importe le prix, c’est une chance d’être préférés par le maître, d’être dans sa bulle protectrice ! » …

Elitisme et ostracisme
Classiquement dans les phénomènes de groupe, on observe une mise en avant du groupe auquel on appartient, au détriment de l’extérieur. Nous sommes meilleurs qu’eux, nous sommes dans la Vérité, ils se trompent, se fourvoient. C’est un phénomène de survalorisation de l’endogroupe (par opposition à l’exogroupe). Cela doit toutefois interpeller quand cela mène à l’élitisme et à l’ostracisme, le rejet de l’autre.

Dans la bulle du maître
Le groupe développe progressivement et sous l’impulsion du maître ses propres manières de fonctionner, dans une opposition à un monde qu’il ne comprend plus et dont il vaut mieux se tenir à l’écart. Ce monde mauvais qui risque d’entacher la pureté du groupe, qui risque de pervertir les ouailles et dont on se coupe petit à petit totalement. Les liens extérieurs sont abandonnés, la censure est à la manœuvre et le groupe se renferme sur lui-même, autour du maître qui a réponse à tout. Pourquoi aller chercher réponse ailleurs ? On est si bien ici. Trop honoré d’être admis dans la bulle du maître.

OKC : 13 ans requis contre le “manipulateur machiavélique”

okcJ.Balboni – 1/03/2016(?) – DH

Extraits: « L’heure de vérité à sonné”, a scandé le Procureur Radar. Viré il y a peu par sa propre secte, Robert Spatz, ce “gourou qui roule en Porsche” , est ainsi accusé d’avoir créé une “bulle” autour de lui. (…)  “Ici, imaginer des faits plus graves, est-ce que c’est possible ?” (…) “En 2009, on affirmait encore que les examens gynécologiques effectués sur les mineurs de Castellane, s’ils n’avaient pas été effectués sur ordre de la justice, pouvaient passer pour des viols par autorité. Vous vous rendez compte ?”

Article complet …

5.000 euros réclamés pour prise en otage d’enfants à l’OKC

220px-Château_de_SoleilsBelga – 29 fév. 2016 – lavenir.net

Extraits: « Les avocats de la partie civile ont réclamé des montants de 5.000 euros pour certains de leurs clients qui ont vécu, enfants, au domaine Château de Soleils, coupés de leurs parents. (…) Les enfants y suivaient des cours spécifiques, en retrait de la vie extérieure et en ayant peu de contacts avec leurs familles. (…) les conditions d’hygiène y étaient déplorables, elles y étaient mal ou peu nourries mais aussi elles y étaient battues et pour certaines, abusées sexuellement. »

Article complet …